CHANTEUR

Chanteur

En 1984, Christian Nadalet entre au Centre national d’insertion professionnelle d’art lyrique de Marseille (CNIPAL).

Evelyne Brunner est son professeur de chant.

Sa carrière lyrique lui permet d’interpréter des rôles tels que Leporello (Don Giovanni de Mozart), Papageno (La Flûte Enchantée de Mozart), Don Alfonso (Cosi Fan Tutte de Mozart), Bartolo (Le Barbier de Séville de Rossini), Marcello (La Bohême de Puccini), Germont (La Traviata de Verdi), Les quatre Diables (les contes d'Hoffmann d'Offenbach), Le Marquis de la Force (Dialogues des Carmélites de Poulenc), Don Pasquale (Donizetti), Falstaff et Quasimodo (Mille ans sont comme un jour dans le ciel de Dominique Lièvre, création mondiale en Avignon).

Son répertoire de musique sacrée comprend entre autres : La Messe en Si , la passion selon Saint Jean,  le Magnificat de Bach, le Requiem de Duruflé, le Stabat Mater et le Te Deum de Dvořák, le Requiem de Fauré, le Messie de Haendel, la Création, les Saisons et la Paukenmesse de Haydn, Jeanne au Bûcher d'Honegger, la Messe en Ut et le Requiem de Mozart, Carmina Burana d'Orff, le Stabat Mater de Rossini, le Requiem de Saint-Saëns et le Requiem de Verdi.

Christian Nadalet se produit sur les scènes françaises : Toulouse, Paris, Lyon, Rennes, St Etienne, Avignon, Festival de St Lizier, Festival de la Chaise-Dieu, Festival Eclats de voix d'Auch …et aussi en Suisse : Genève, Festival de Nyon, Lausanne ; aux Pays-Bas : Amsterdam, S’hertogenbosch ; en Belgique : Liège ; en Croatie (festival de Pula) ; au Portugal (Fondation Gulbenkian à Lisbonne) et en Serbie : Subotica, Novisad.

Il a chanté sous la direction, entre autres, d’Alain Lombard, Jiry Mikula, Alain Moglia, Gianfranco Rivoli et Michel Corboz, accompagné par l'Orchestre du Capitole de Toulouse, l'Orchestre national de chambre de Toulouse, l'Orchestre national de Lyon, L'Orchestre de Bohême tchèque, l'Orchestre national d’Ukraine, l’orchestre de la fondation Gulbenkian de Lisbonne....

Il a enregistré pour la télévision les Requiem de Saint Saëns et Duruflé avec le Sinfonia de Lyon sous la direction de Jean-Claude Guerinot. On a pu l'entendre dans l’émission Nocturnales d'Alain Duault sur France 3.

 

 

             

 

 

Christian Nadalet s'intéresse aussi au répertoire contemporain, qu'il a exploré - notamment en Avignon - avec la création mondiale de « Mille ans sont comme un jour dans le ciel »» de Dominique Lièvre.

Il s’est produit à Maastricht dans « Carmen » de Bizet, mais aussi lors du Festival de Musique Sacrée de l’Abbaye de Sylvanès , dans la « symphonie n° 9 » de Beethoven et dans un « Cosi Fan Tutte » de Mozart à Lyon.

Ses engagements ont été marqués par les représentations du « Requiem » de Verdi et la « Symphonie n° 9 » de Beethoven à Lyon, un récital Bach, « la Messe en Sol » de Schubert, ainsi que par des concerts et l’enregistrement de « La Vierge » de Massenet, à Paris, avec Jean -Pierre Loré et le Chœur d'Oratorio de paris.

2006 et 2007 sont résolument tournées vers le concert et le récital. Il chante le rôle-titre de « Barbe Bleue »  et « The Children Mass » de John Rutter, avec l’Orchestre du Capitole de Toulouse, le chœur Régional Midi-Pyrénées et le chœur d’enfants «  La Lauzetta », à la halle aux grains de Toulouse.

En 2008,  ses réalisations font une large part à la collaboration avec l’ensemble instrumental des Pays de Cocagne, dont l’organiste Benoît Tisserand est le directeur artistique, dans un répertoire allant de la musique sacrée pour chœur et orchestre, ou orchestre seul, jusqu’aux programmes symphoniques. Ont ainsi  été présentés le concerto en Ré majeur pour orgue et orchestre de  Haydn,  le Requiem de Mozart, le Requiem de Fauré et une série de concerts dédiés à l’année de l’astronomie avec notamment un grand concert symphonique à la Cité de l’Espace à Toulouse, en Juillet 2009.

Parallèlement, depuis 2005, il est missionné par l 'ARPA (Atelier Régional des Pratiques amateurs) en tant que formateur en technique vocale et direction de chœur en Midi Pyrénées.

A la demande d'A Chœur Joie, il est également nommé en 2011 responsable musical régional Midi-Pyrénées et chef permanent.

L'année 2012 a été spécialement  consacrée à la direction avec un programme Kodaly- Miskinis- Whitacre donné notamment dans la nouvelle salle de Marciac, une série de Requiem de Mozart en Savoie pour les « rencontres musicales », plusieurs concerts a cappella avec la messe à double chœur de Franck Martin et  la « messa di gloria » de Puccini avec l'ensemble instrumental de l'Ariège. Il a chanté également le Requiem de Mozart, le te Deum de Dvorak, le Stabat mater de Dvorak, le Messie de Händel.   2013-14 sont consacrées essentiellement à la direction mais le chanteur n'est pas pour autant délaissé puisque Christian Nadalet chantera le requiem de Mozart, un programme Gounod et des récitals de mélodies en duo avec son épouse Christine Labadens-Nadalet. Ont été donnés également le « misa di gloria »  de Puccini, le Stabat Mater de Dvorák et plusieurs récitals de mélodies anglaises dans plusieurs festivals.

2015 et 2016 offriront à Christian Nadalet de rechanter le requiem de Mozart, la missa di gloria de Puccini, des récitals de mélodie et d'opéra.  En cette fin d'année 2016, il devient Responsable Musical Régional A Cœur Joie, pour la région OCCITANIE.